[Focus] Etude de cas Santatelevision

Second volet de notre rubrique Focus, nous partons cette fois à la découverte, période de Noël oblige, du père-Noël et de  sa chaîne de télévision, la Santatelevision. Nous vous proposons une étude de cas pour décrypter la communication digitale du père Noël.

focus episode 2 la santatelevision contenu-digital.fr etude de cas

La Santatelevision

La Santatelevision est une chaîne de télévision Internet fondée en 2000. Elle se concentre sur le Père Noël et l’univers de Noël mais aussi les aurores boréales et les voyages vers la Laponie.

La chaîne est disponible en neuf langues : anglais, finnois, allemand, français, hongrois, italien, russe, espagnol et portugais, ce qui lui permet d’être potentiellement compris par près de 2,9 milliards de personnes à travers le monde.

Elle regroupe deux sites Internet, 5 plateformes de réseaux sociaux et est déclinée en vidéos, photos et articles sans oublier une boutique ou la possibilité de passer des appels sonores ou vidéos au Père-Noël.

focus episode 2 santatelevision cartographie de la presence digitale contenu-digital.fr etude de cas

Cartographie de la Santatelevision sur Internet

La Santatelevision est accessible sur deux sites Internet et 5 plateformes de réseaux sociaux :

logo site web  logo site web  logo facebook  logo facebook  logo youtube  logo instagram  logo pinterest  logo pinterest  logo twitter

Analyse de l’utilisation des réseaux sociaux de la Santatelevision

Facebook

Les pages Facebook francophone et anglophone regroupent respectivement 6676 et 9909 fans. Elles permettent de diffuser, photos, vidéos et articles de blog.

La fréquence de publication est faible tout au long de l’année mais elle s’intensifie de plus en plus au cours du dernier trimestre avant de devenir intense à l’approche du Grand Jour.

Pistes d’amélioration : créer des boutons d’appels à l’action et mettre en place des jeux.

Youtube

Le compte Youtube officiel regroupe l’ensemble des vidéos diffusées par la Santatelevision. Il compte 33 198 abonnés et regroupe 22 playlists en plusieurs langues.

Piste d’amélioration : Vérifier les playlists car elles contiennent des vidéos qui ont été supprimées depuis. Le trailer date de 2 ans, peut-être qu’en réaliser un nouveau chaque année serait une bonne solution.

Instagram

Certaines des photos diffusées ont fait le tour du monde et on les a retrouvé partagées un peu partout sur les réseaux sociaux. Toutefois, ce compte ne compte que 36 publication, 68 abonnés et 12 suivis.

Piste d’amélioration : Partager plus de photos sur ce compte devrait permettre d’acquérir davantage de followers.

Pinterest

Ce réseau est décliné en deux comptes, l’un anglophone et l’autre francophone. Ils regroupent respectivement 10 tableaux, 695 épingles, 4 100 J’aime et 389 abonnés pour le premier et 8 tableaux, 557 épingles, 2 700 J’aime et 127 abonnés pour le second.

Piste d’amélioration : Les profils francophone et anglophone pourrait être harmonisés, l’URL du site Internet ajoutée sur le compte en anglais.

Twitter

On peut tout d’abord simplement remarquer que le logo du compte Twitter n’est pas annoncé sur le site Internet, il n’est même pas énoncé dans la présentation de la Santatelevision faite sur le site Internet. D’ailleurs, alors que nous sommes en période de fêtes et donc au moment ou le trafic est le plus fort, le dernier post sur cette plateforme date de plus d’une semaine.

Piste d’amélioration : ne pas utiliser Twitter et retirer le lien vers le compte depuis la page Youtube ou utiliser Twitter pleinement.

focus episode 2 santatelevision langues contenu-digital.fr etude de cas

Les langues disponibles

A l’exception du finnois et du hongrois, La Santatelevision est disponible dans les langues les plus utilisées de sa cible. Les personnes ciblées sont celles célébrant Noël dans le monde et le choix de ces 9 langues permet de toucher une très large majorité des populations chrétiennes qui fêtent Noël.

Pour ce qui concerne le finnois et le hongrois, ce sont les deux langues finno-ouguriennes les plus parlées dans le Monde. La maison du Père-Noël et le siège de la Santatelevision sont basés en Finlande, influençant probablement le choix des langues disponibles alors même qu’elles ne concernent que 17,5 millions de personnes (soit 0,6% de la cible).

focus episode 2 santatelevision produits contenu-digital.fr etude de cas

Les Produits principaux

L’incontournable : La lettre du Père Noël

Produit attractif par excellence, la tant attendue et espérée lettre du Père Noël est disponible en près de 20 langues différentes. Un onglet spécifique lui est même dédié, il s’agit clairement du produit vedette de la Santatelevision.

Piste d’amélioration : l’intégration de la vidéo dans la page dédiée à la lettre du Père Noël en lieu et place d’un simple lien serait probablement plus efficace et attractif.

Les classiques : Le message vidéo ou l’appel du Père Noël

Inspiré d’un produit qui existait bien avant Internet, l’appel du père Noël ou son dérivé, le message vidéo personnalisé sont également des produits attractifs pour les visiteurs en période de fêtes de fin d’année.

Piste d’amélioration : le prestataire choisi ne propose que 3 langues contre 9 disponibles sur Santatelevision. Une meilleure assistance aux visiteurs réduirait les pertes lors du passage d’un site à l’autre.

La production maison : Le DVD « Les secrets du Père Noël »

Disponible en 6 langues et surtout sans distinction de région, ce DVD pourra être lu partout dans le monde. En bonus apparaissent des activités qui ne sont pas liées à l’univers de Noël mais plus aux activités qu’on peut faire sut place. Ceci permet d’élargir la cible et d’accroître le nombre de visiteurs à la Maison du Père Noël.

Les originaux : Les DVD et cartes postales

Là encore, ces supports ne sont pas exclusivement centrés sur Noël et son univers, on retrouve aussi des activités accessibles en Laponie.

Pistes d’amélioration : Pour acheter ces produits à la Boutique, l’internaute est redirigé vers plusieurs sites distincts ce qui peut rapidement le perdre et ainsi ne pas aboutir à une commande. De plus, sur ces différents sites, les langues du visiteur ne sont pas toujours accessibles, l’externalisation de cette espace boutique ne semble donc pas le plus adapté. Une internalisation de la boutique pourrait être une optimisation à creuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.