rédaction web : 10 règles d’or

La rédaction web répond à un certain nombre de principes et il convient de les respecter pour le confort de vos visiteurs et un bon référencement. Découvrez nos dix règles d’or pour la rédaction web et partagez, en les appliquant, un contenu web de qualité avec vos visiteurs.

rédaction web orthographe

1. Une rédaction web à l’orthographe irréprochable

Parce que l’orthographe de vos contenus à une incidence directe sur l’image de votre entreprise ou celle de votre site, ce critère est très important. Au besoin, aidez-vous des correcteurs d’orthographe intégrés dans vos suites bureautiques ou utilisez pour votre site web un éditeur de texte qui intègre cette fonctionnalité.

Vous avez créé un site Internet parce que vous avez une expertise et des compétences sur un sujet précis, ce statut d’expert est quelque peu écorné à mesure que votre lecteur rencontre des fautes. Il s’agit bien ici de votre crédibilité et une multiplication d’erreurs grammaticales ou orthographiques incitera les internautes à ne plus vous rendre visite.

Chassez également le jargon technique ou les abréviations et privilégiez un style simple et direct pour le confort de vos lecteurs.

2. Un contenu adapté à votre site

Cela semble évident, mais le contenu que vous rédigez doit avoir un lien direct avec le thème de votre blog ou site. Dans le cas contraire, vos lecteurs pourront être surpris et ne pas comprendre votre stratégie, ils cesseront probablement de vous suivre ou de vous rendre visite.

Par contre, il est tout à fait possible de créer de nouvelles rubriques à tout moment tant qu’elles restent dans le champ défini par le thème global de votre site.

3. Le chapeau, clé de voûte de la rédaction web

Rédiger un article pour un support écrit tel un journal ou une revue par exemple et un article pour Internet sont deux actions différentes. Pour obtenir un contenu performant, il faut en effet adapter votre rédaction au comportement de vos lecteurs. Sur Internet, la multiplicité des contenus disponibles incite les visiteurs au zapping.

Ce phénomène influence votre rédaction web et c’est l’une des raisons pour lesquelles vous devez placer les éléments les plus importants dès le début de votre article. En ce sens, le chapeau doit donner envie à votre lecteur de lire la suite de votre article.

Cette introduction est aussi très importante dans une phase de rédaction web et elle répond à quelques règles :

  • contenir vos mots clés
  • avoir un contenu assez proche de la balise description
  • ne pas dépasser 50 mots ou 250 caractères (espaces compris)

4. Une structuration spécifique pour la rédaction web

La rédaction web répond à certaines règles spécifiques et la structuration de votre page n’échappe pas à cet usage. Les titres sont encadrés par des balises spécifiques, les mots clés doivent être intégrés à la fois dans les titres, le chapeau, les images et vos articles.

Un article doit aussi suivre un plan logique et répondre de manière complète à la problématique que vous avez posée. Retenez la règle suivante : Une idée par paragraphe.

Autre règle propre à la rédaction web, présentez vos idées de la plus importante à la moins importante pour prendre en compte le comportement de vos lecteurs qui survolent plus souvent qu’ils ne lisent scrupuleusement vos articles.

Ce sera parfois à vous d’estimer à quel moment, votre rédaction web devra être plus concise ou quand vous pourrez dépasser la taille idéale d’un article pour traiter un sujet intégralement.

rédaction web images

5. L’utilisation des images pour la rédaction web

Les images de vos articles doivent elles aussi respecter plusieurs règles propres à la rédaction web. Le premier paramètre concerne les dimensions et le poids des images. Afin d’être consultable sur tous les supports et avec toutes les connections Internet, les images ne doivent pas être trop lourdes ni prendre trop de temps à charger. Il convient donc de les redimensionner et les compresser sans pour autant perdre trop en qualité.

Le nom de vos images doit intégrer les mots clés définis pour votre article, sans comprendre des caractères spéciaux ou des espaces. L’attribut description de votre balise image doit également être rempli et indiquer les mots clés relatifs à vos images.

Attention également à respecter le droit d’image et les droits d’auteurs lors du choix de vos photos.

6. Le choix du titre

La formulation d’un titre est importante, si elle parvient à provoquer la curiosité du lecteur, celui-ci cliquera sur votre publication et commencera alors la lecture du reste de votre article.

Vous devez donc formuler un titre qui suscite l’intérêt de vos visiteurs, qui définit de manière claire le contenu du reste de l’article dans le respect de votre stratégie digitale et intègre un mot clé en lien avec le sujet de votre sujet.

Un bon titre doit en effet prendre en compte votre ligne éditoriale, le référencement et susciter le partage et les interactions.

7. L’utilisation des mots clés

L’écriture d’un bon article doit intégrer des mots clés en cohérence avec le sujet qu’il couvre. Positionnés à des endroits stratégiques tels que le titre et les sous-titre et au cœur de votre article, ils vous offriront une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. On parle de SEO (Search Engine Optimisation), il s’agit de la production de contenus digitaux qui seront bien intégrés par les moteurs de recherche, provoquant ainsi une hausse de votre trafic, on parle de référencement naturel.

Attention toutefois au dosage, on considère qu‘il ne faut pas répéter plus de trois fois un même mot clé par tranche de cent mots. Utilisez également le champ sémantique de ce mot clé.

8. L’insertion de liens

Les liens entrants et sortants et la popularité des sites vers lesquels vous pointez sont pris en compte dans le référencement. Une rédaction web doit donc prendre en compte cette donnée pour choisir les liens à insérer dans votre article.

Tout comme pour les mots clés, les liens doivent correspondre à des champs sémantiques relativement proches du thème de votre article.

Un équilibre entre liens entrants et sortants doit apparaître pour un référencement optimal.

9. Une phase de réflexion avant de rédiger

Vous pouvez évidemment vous documenter et effectuer des recherches avant de rédiger des articles. Toutefois, la rédaction web exclue le plagiat ou la copie intégrale de bribes d’informations. Non seulement cette violation du droit d’auteur est condamnable mais cette pratique est aussi fortement pénalisée par les moteurs de recherches.

Lors de vos recherches, vérifiez que vos sources sont fiables et que les données trouvées sont toujours d’actualité avant de les diffuser.

Une fois cette phase de recherche effectuée, vous aurez déjà une idée précise des éléments que vous souhaiterez aborder, notez alors vos idées et structurez votre raisonnement. Vous avez désormais la structure de votre article et pouvez vous lancer dans sa rédaction.

rédaction web relecture

10. La relecture est indispensable pour la rédaction web

Si vous ne voulez pas figurer en mauvaise place sur les sites ou médias chassant ce type d’erreurs, prenez le temps de relire et si nécessaire sollicitez une personne dont la relecture est le métier pour optimiser vos tâches de rédaction web.

Vous chasserez ainsi les imprécisions, erreurs syntaxiques et grammaticales ou les tournures inadéquates pour diffuser un contenu de qualité.

La rédaction web répond à des normes qui lui sont propres et la différencie des autres formes de rédaction. Nous vous avons livré nos dix règles d’or, quelles sont celles que vous appliquez pour rédiger votre contenu web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.