Le Zouave, la star des inondations de Paris

Alors que les yeux du monde sont rivés sur Paris en cette période d’inondation, un personnage central retient toute l’attention. En effet, le Zouave du Pont de l’Alma est devenu un véritable point de repère des parisiens en cas de crue. Mais qui se cache derrière ce personnage star que tout Paris voit disparaître à mesure que l’eau de la Seine monte.

Qui est le Zouave du Pont de l’Alma ?

zouave-alma-2016

Crédit Photo Jérémy BARBARISI

Âgé de 160 ans déjà, le zouave a été inauguré sous Napoléon III et il représente un soldat qui a combattu et est rentré victorieux de la Guerre de Crimée de 1853 à 1856. Il porte le nom qui était donné à cette époque aux soldats des régiments français d’Afrique du Nord.

A l’origine, il n’était pas seul à être placé sur la pile du pont commémorant la victoire de la bataille de l’Alma. Historiquement, en effet, sur chaque pile du Pont, une statue de pierre décorait le côté aval et le côté amont de l’ouvrage. C’est ainsi que le chasseur à pied, le grenadier et l’artilleur tenaient compagnie au Zouave jusqu’aux années 1970 où le Pont de l’Alma a été reconstruit.

Depuis,  les trois premiers guerriers en pierre sont partis et seul le dernier veille sur les Parisiens. Petit à petit, il est devenu un repère scruté par des milliers de personnes quand l’eau monte dans la capitale.

Quelles indications nous donne le Zouave ?

Désormais, dans l’esprit collectif, le Zouave est moins vecteur d’histoire qu’un précieux indicateur du niveau de l’eau atteint par la Seine. Si les mesures « officielles » de la hauteur de l’eau sont effectuées au Pont d’Austerlitz, dans l’esprit des Parisiens, c’est le Zouave du pont de l’Alma qui sert de repère.

Quand le niveau de l’eau s’approche de ses pieds, la circulation et la voie piétonne sur les berges de la Seine ferme. Si l’eau lui mouille les pieds, c’est la navigation qui marque un temps d’arrêt.

L’eau atteint le haut des bottes, ce sont les sous-sols et le RER C qui sont désormais inondés.

Une infographie présente les différents niveaux d’alertes et les conséquences de la hauteur de l’eau.

Le Zouave, une présence sur Twitter

Depuis quelques jours, le soldat rivé au pont de l’Alma depuis 160 ans est non seulement représenté sur la toile, mais il s’exprime aussi avec humour sur Twitter. Voici quelques tweets publiés sur son compte :

Fort de cette notoriété qui va probablement décroître à mesure que le niveau de l’eau va baisser, le compte Twitter du guerrier de pierre du pont de l’Alma offre une vision des inondations de Paris sous un angle décalé. Cette initiative nous a semblé décalée et nous souhaitions donc partager avec vous cette communication qui surfe sur le haut de la vague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *